Les nouvelles technologies sont une source inépuisable d’inspiration pour les auteurs de science- fiction. En effet, les thèmes abordés dans leurs textes reflètent les attentes et les inquiétudes de leur époque.

Ecrire de la science-fiction lors de la naissance de l’informatique

Isaac AsimovPrenons deux auteurs célèbres: Isaac Asimov et Frank Herbert. Tous deux ont vu la naissance de l’informatique, et l’avènement de l’ordinateur.

Le premier, dans son cycle sur les robots, décrit une société où l’homme cherche sa place dans un univers où tout va trop vite, et surtout sa place face aux androïdes.

Le second, dans le cycle de Dune, créé un monde où les humains ont du détruire toutes technologies informatiques, et doivent vivre sans microprocesseurs, au profit de la biologie et de la génétique.

 

Les seuls ordinateurs autorisés étant les Mentats, des “ordinateurs humains”.

Imaginer l’avenir sous le règne d’internet

Nous vivons à un âge nouveau, celui d’internet. Dan Simmons est l’un des auteurs de SF qui s’intéresse aux perspectives de ce sujet. Dans les Cantos d’Hypérion, il intègre ce que pourrait être le web de demain.

Frank Herbert

Les différentes planètes du système politique appelé l’Hégémonie sont reliées entre elles par un réseau de communication universel désigné sous le nom “info sphère” .

C’est une autoroute de la cyberinformation, qui possède plusieurs niveaux que parcourent humain et IA.

Tout citoyen de l’Hégémonie peut y accéder par un petit appareil appelé “persoc”, ou grâce à un implant cérébral. On peut y retrouver des ouvrages numérisés, des films holographiques, ou en 2D, musiques, etc… Il sert à communiquer, et a remplacé tous les modes de communications et multimédias que nous connaissons.

L’une des difficultés de ce système est la destruction de la vie privée, semblable à l’impact d’un quelconque Facebook. Tout le monde peut accéder à n’importe qu’elle information rapidement, et il devient difficile de cacher son quotidien au reste de l’humanité.

Dan Simmons

Mais notons aussi que ce procédé efface le besoin de connaître. Au lieu d’étudier pour savoir, on consulte quand on en a besoin. On est ignorant jusqu’au moment où l’on a besoin d’une l’information précise. Dan Simmons a développé ce concept d’info sphère de façon différente dans ses ouvrages plus récents “Illium” et “Olympos”. Les évolutions technologiques demeurent une source d’inspiration.

 

(Première publication de cet article sur les rencontres net 2009).

Afficher plus d'articles semblables
Afficher plus par Guillaume Guénez
  • Conception et ergonomie des interfaces: Netvibes

    Travail étudiant en conception et ergonomie des interfaces, portant sur le portail Netvibe…
Afficher plus dans Sur le web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le cadre familiale Lego : mon cadeau pour la fête des pères

En 2017, j’ai vécu ma première fête des pères. Et j’ai eu un cadeau inattendu …