Worlds Apart – un court métrage de SF de qualité par des étudiants

8 Juin 2013 | Cinéma

La qualité graphique des films d’animations continue à me surprendre à tous les niveaux : graphisme, réalisme, imagination. Je suis plus particulièrement impressionné par des cours métrages laissant place à l’imagination de jeunes artistes lors de leurs études.

Prenez quelques minutes pour visionner Worlds Apart, un court métrage de science-fiction.

Worlds Apart de Michael zachary Hubert – Le synopsis

Je vous rassure, l’histoire n’a rien à voir avec un obscur groupe de musique adulée provisoirement par des ados surexcitées.  C’est le projet d’étudiants du Cogswell College. Le synopsis de world Apart présente un véritable intérêt scénaristique.

Je garde d’excellents souvenirs de courts métrages d’animations affichant des performances notables dans le graphisme mais également dans le scénario. Plus ancien, Super Moine était une excuse pour une explosion visuel de combats agrémenté de clins d’œils à de nombreuses références.

Au-delà de la prouesse technique, World Apart m’a marqué par son scénario. Sans trop vous spolier, on retrouve une histoire assez typique de la science-fiction. L’humanité semble avoir perdu son combat pour la survie, laissant une terre dévastée, polluée et exsangue. Des années plus tard, une expédition arrive de l’espace pour parcourir les ruines.
Difficile de savoir si ces explorateurs à l’allure inquiétante sont responsables ou simples explorateurs à la recherche de réponses.
World Apart pose une simple question « quel futur veut-on laisser à nos enfants », et quelle trace désire-t-on laisser de notre passage en tant qu’individu et en tant que race dans l’univers.
La notion d’humanité est également posée. Avons-nous l’exclusivité d’un concept que nous maîtrisons et appliquons si peu ?

Visionnez le court métrage de SF Worlds Apart

Visionnez également Super Moine, ce n’est pas de la SF, mais ça vaut le coup d’œil