Les astrophysiciens décrivent le monde à travers de savants calculs et autres extrapolations mathématiques. Premier constat : nous vivons au milieu d’entités gigantesques. Découvrez une série de médias pour redéfinir votre sens des grandeurs. Besoin d’aide pour mieux imaginer l’univers, ou d’avoir un semblant de représentation de cette dimension ? Découvrez une série de trois médias qui insistent sur le fait que nous ne sommes pas le centre de l’univers.

La taille de l’univers : trois médias à consulter

Taille de l'univers

L’univers est vaste. Très vaste. C’est ce que nous présentent les astronomes qui explorent le ciel à coup de télescopes et de calculs savant. Mais avoir une idée des distances et des mesures de notre cosmos est en réalité assez difficile.

Pour vous y aider, je vous propose une sélection de trois médias dans le but de soumettre le concept. Le principe de ces animations a pour unique but de préparer votre imagination, et faire en sorte qu’il puisse mieux considérer et appréhender des objets stellaires de tailles considérables.

Il faut bien comprendre dans un premier temps que nous vivons sur une planète plutôt petite, qui gravite autour d’un soleil pas spécialement massif, dans une galaxie plutôt chétive, dans une partie de l’univers plutôt clairsemée.

Ces trois médias ont aussi une vertu pédagogique. En effet, les enfants (à partir du cours élémentaire) à qui j’ai montré ces documents ont été très intéressés par ces animations. Par contre, méfiance collègues adultes, les perspectives massives présentées peuvent donner le vertige ! Personnellement, cela me laisse rêveur.

Scale of the Universe 2 : Du microcosme à l’univers

Scale of the universe est une animation flash qui a la particularité de vous laisser naviguer librement entre l’infiniment petit ou l’infiniment grand. Vous allez pouvoir comparer tout objet, tout corps, ou espace mesurable allant du quartz à l’univers connu, le tout sur une musique envoûtante.

Seul petit souci, l’animation n’existe qu’en anglais, il est donc nécessaire de faire la traduction aux plus jeunes.

scale of universe permet de naviguer entre les tailles

EDIT: Mise à jour du lien pour aller vers la version 2 de Scale of universe. Cette nouvelle animation est plus complète, et les images de meilleures qualités.

[button variation=”blue” target=”blank” link=”http://htwins.net/scale2/” size=”large”]Découvrez Scales of Universe[/button]

Vidéo : la comparaison des corps célestes

Depuis la terre, on peut en voir des choses, et il est surprenant de constater que la taille de certaines étoiles dans l’univers se révèle absolument gargantuesque !

Cette vidéo vous prouve que la taille peut être une question qui mérite un peu plus d’intérêt. En mettant côté à côté des lunes, planètes et soleils de tous horizons, et en partant de la lune pour finir sur l’étoile la plus massive connue à ce jour, force est de constater que l’on vit dans espace finalement minuscule.


Comparaison de la taille des étoiles

Le film Hubble : redéfinir notre conception de l’univers

Le dernier média que je vous conseille est un film de 2010 nommé tout simple Hubble. Tourné avec la technologie IMAX ,ce documentaire utilise comme prétexte la réparation du télescope en orbite pour nous donner des images impressionnantes de l’univers.

Le tout accompagné avec pour voix off Leonardo DiCarpio. Le film change notre vision de l’univers, à coup de photos et vidéos impressionnantes, et en nous faisant bien comprendre à quel point l’univers est vaste, et qu’il est difficile d’avoir une représentation mentale de cette monstrueuse entité…

La bonne annonce et le site internet Imax.com donnent déjà un bon aperçu de ce film dédié à Hubble.

photo credit: Helga Weber via photopin cc

Afficher plus d'articles semblables
Afficher plus par Guillaume Guénez
Afficher plus dans Actualité Science

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le cadre familiale Lego : mon cadeau pour la fête des pères

En 2017, j’ai vécu ma première fête des pères. Et j’ai eu un cadeau inattendu …